Skip main navigation
fermer
Sauter le menu général

Révélations

dans leur contexte

Une mission chez les Lamanites

D&A 28, 30, 32

Richard Dilworth Rust

Alliance d’Oliver Cowdery et d’autres personnes, 17 octobre 1830, Ohio Star

D & A 28 sur JosephSmithPapers.org
D & A 28 sur JosephSmithPapers.org

Dans une révélation donnée avant que le Livre de Mormon ne soit complètement traduit, le Seigneur dit que les plaques furent préservées « pour que les Lamanites soient amenés à la connaissance de leurs pères et qu’ils connaissent les promesses du Seigneur, afin qu’ils puissent croire en l’Évangile et s’appuyer sur les mérites de Jésus-Christ1 » (voir D & A 3:19-20). Étant le secrétaire principal [du prophète pour] le Livre de Mormon, Oliver Cowdery savait que ce livre fut écrit principalement « pour les Lamanites » qui étaient « le reste de la maison d’Israël2. » En septembre 1830, six mois après la publication du Livre de Mormon, il était approprié qu’Oliver Cowdery soit la première personne à recevoir par révélation l'instruction d'aller chez les Lamanites leur prêcher l'Évangile3 (voir D & A 28:8).

D & A 30 sur JosephSmithPapers.org
D & A 30 sur JosephSmithPapers.org

D’autres nouveaux convertis exprimèrent aussi « un grand désir » à l’égard « [d]es restes de la maison de Joseph (les Lamanites résidant dans l’Ouest), sachant que les desseins de Dieu étaient grands concernant ce peuple4. » En réponse à ces désirs, Joseph Smith reçut une autre révélation, dans laquelle Peter Whitmer, fils, était appelé à accompagner son beau-frère, Oliver Cowdery. Le Seigneur lui demanda d’ouvrir la bouche pour annoncer son Évangile et de prêter attention aux paroles et aux conseils de son frère » à qui avait été donné le pouvoir d’édifier l'Église du Seigneur parmi ses frères, les Lamanites5  (voir D & A 30:5-6).

Le mois suivant, octobre 1830, Parley P. Pratt et Ziba Peterson furent aussi appelés « dans le désert parmi les Lamanites ». Pour les aider dans cette tâche difficile, le Seigneur promit qu’il « irai[t] avec eux et serai[t] au milieu d’eux6 » (voir D & A 32:2-3).

D & A 32 sur JosephSmithPapers.org
D & A 32 sur JosephSmithPapers.org

En raison de la Loi sur le déplacement des Indiens votée en mai 1830, le nouveau territoire de relocalisation des Indiens se trouvait dans ce qui est aujourd'hui le Kansas et l’Oklahoma. Par conséquent, ces missionnaires auprès des Lamanites projetèrent d’aller vers l’ouest depuis Independence (Missouri), dans le territoire indien.

Avant de partir en mission, Oliver Cowdery fit alliance par écrit de marcher humblement devant Dieu et de faire cette œuvre glorieuse selon que le Seigneur lui donnerait l’inspiration du Saint-Esprit7. Ses trois compagnons firent aussi alliance par écrit d'aider Oliver Cowdery « fidèlement dans cette chose8 ». Quand ils partirent, ils emportèrent de nombreux exemplaires du Livre de Mormon à distribuer à leurs auditeurs.

Dans son autobiographie, Parley P. Pratt écrivit que, alors qu’ils étaient dans l’État de New York, les quatre missionnaires rendirent visite à une nation indienne [Sénéca] à ou près de Buffalo et passèrent un moment avec elle, lui apportant la connaissance des annales de ses ancêtres9. Rétrospectivement, le plus grand impact de leur mission se produisit à mi-chemin de leur voyage. Frère Pratt raconte comment ils continuèrent leur voyage jusqu’à ce qu’ils s’arrêtent à Mentor (Ohio), pour rendre visite à Sidney Rigdon, « ancien ami et instructeur [de frère Pratt], dans la Société baptiste réformée10. » Ils lui offrirent un exemplaire du Livre de Mormon, qu’il promit de lire, puis ils enseignèrent l’Évangile rétabli dans de nombreux foyers de la région. Parley P. Pratt raconte: « Finalement, M. Rigdon et beaucoup d’autres... s’avancèrent et furent baptisés par nous et reçurent le don du Saint-Esprit par imposition des mains11 ». Frère Pratt poursuit : « La nouvelle de la découverte du Livre de Mormon et les événements merveilleux liés à cela [suscitèrent] un intérêt [général] et l’enthousiasme... à Kirtland et dans toute la région alentour. Les gens affluèrent vers nous nuit et jour, au point que nous n’avions pas le temps de nous reposer. Des réunions furent organisées dans différents quartiers et des multitudes se réunirent pour solliciter notre présence... Au bout des deux ou trois semaines suivant notre arrivée dans le quartier, nous avions baptisé cent vingt-sept âmes12 ». Parmi les personnes à qui ils présentèrent l’Évangile, se trouvaient Isaac Morley, John Murdock, Lyman Wight et Edward Partridge.

Ce succès inattendu à Kirtland eut d’énormes conséquences pour l'avenir de l’Église. Bientôt, Kirtland devint un lieu important de rassemblement de membres de l’Église des débuts et allait plus tard être le site de son premier temple. La moisson de convertis à Kirtland amena aussi beaucoup des premiers dirigeants de l’Église. En particulier parmi eux, bien sûr, [Sidney] Rigdon lui-même qui, plus tard, allait devenir conseiller de Joseph Smith. Frederick G. Williams, nouveau converti de la région de Kirtland, se joignit aux quatre missionnaires au cours de leur voyage.

Alors que leur but premier était de prêcher l’Évangile aux tribus indiennes, frère Cowdery et ses compagnons missionnaires continuèrent d’instruire les autres personnes qu’ils rencontraient en chemin. Parmi ces premières rencontres, il y eut celle avec la Communauté Shaker à North Union (Ohio). Une deuxième rencontre eut lieu avec les Shakers à Union Village, à plusieurs kilomètres au nord de Cincinnati. Dans chaque cas, les missionnaires laissèrent des exemplaires du Livre de Mormon aux Shakers, bien que cette méthode ne rencontrât apparemment que peu de succès : Richard McNemar, habitant de Union Village, lut un de ces livres et nota : « Quels que soient les bienfaits que les Indiens puissent retirer de ce Livre de Mormon, il est certain que nous ne pouvons en retirer aucun13. »

Leur voyage de fin décembre jusqu’en janvier fut difficile à cause de ce qui a été appelé « l’hiver de la neige profonde ». Parley P. Pratt relata que les missionnaires durent s’arrêter pendant quelques jours en Illinois, en raison des grandes tempêtes « au cours desquelles la neige tomba dans certains endroits jusqu'à près d’un mètre d’épaisseur ». Leurs projets d’origine contrariés par la glace que chariait le fleuve, ils reprirent leur route à pied, voyageant, comme frère Pratt l’écrivit : « Pendant près de cinq cents kilomètres à travers de grandes prairies et traversant des étendues sauvages de neige sans chemin, sans route damée, quelques maisons éloignées les unes des autres et le vent glacial du nord-ouest soufflant toujours sur notre visage avec une acuité telle qu’il aurait presque pu nous en enlever la peau... Après beaucoup de fatigue et bien des souffrances, nous arrivâmes tous à Independence, dans le comté de Jackson, à l'extrémité ouest de la frontière du Missouri et des États-Unis14 ».

Une fois le groupe arrivé à Independence, Peter Whitmer, fils, et Ziba Peterson restèrent pour gagner de l’argent pendant qu’Oliver Cowdery, Parley P. Pratt et Frederick G. Williams passaient en territoire indien. Tout d’abord, ils prêchèrent l’Évangile aux Shawnees puis aux Delawares. À l’aide d’un interprète, Oliver Cowdery leur fit part de l’essentiel du message du Livre de Mormon. Comme l’écrivit Parley P. Pratt, une partie de son message fut que « le Seigneur commanda à Mormon et à Moroni, leurs derniers hommes sages et prophètes, de cacher le livre dans la terre, afin qu'il soit préservé en lieu sûr, soit découvert et révélé dans les derniers jours aux visages pâles qui posséderaient le pays ; afin qu’ils le fassent connaître à nouveau à l’homme rouge, afin de leur restituer la connaissance de la volonté du Grand Esprit et leur permettre de regagner son approbation15 ».

Les Indiens Delaware furent réceptifs et le chef demanda que les missionnaires reviennent au printemps, leur disant : « vous nous lirez et nous instruirez davantage concernant le Livre de nos pères et la volonté du Grand Esprit16 ». Cependant, à cause d’un ordre d’un agent fédéral, les missionnaires furent expulsés du territoire indien. N'ayant pu obtenir l’autorisation de William Clark, le surintendant des affaires indiennes de la région, les missionnaires ne furent plus en mesure de faire du prosélytisme en territoire indien17.

Bien que la mission lamanite prît fin ainsi, elle contribua à définir la voie que la jeune Église allait suivre au cours de la décennie à venir. Les missionnaires avaient établi l’Église dans la région de Kirtland et ils préparèrent la voie pour que Joseph Smith aille en Ohio au début de l’année 1831, pour ensuite appeler les saints installés dans l’Est à venir s’y établir aussi. Plus tard au cours de l’année 1831, Joseph lui-même se rendit dans le comté de Jackson, où il désigna l’emplacement de la Nouvelle Jérusalem et, le 3 août 1831, près du Tribunal d’Independence, il posa la pierre angulaire du temple18.

Pour en savoir plus sur les sections mentionnées dans cet article, voir le prochain volume, Michael Hubbard MacKay, Gerrit Dirkmaat J., Grant Underwood, Robert J. Woodford, William G. Hartley, directeurs de publication. Documents : Juillet 1828-juin 1831. Premier volume de la série de documents intitulée The Joseph Smith Papers, publiée sous la direction de Dean C. Jessee, Ronald K. Esplin et Richard Lyman Bushman. Salt Lake City : Presse de l’historien de L’Église, 2013.

Notes de bas de page

[1] Révélation, juillet 1828, Joseph Smith Papers. Les premiers membres de l’Église considéraient que tous les Améridiens étaient des descendants directs des peuples du Livre de Mormon. L’introduction du Livre de Mormon actuel précise que les Lamanites étaient « parmi les ancêtres des Indiens d'Amérique ».

[2] Page de titre du Livre de Mormon.

[3] Révélation, septembre 1830-B, JSP.

[4] Histoire du manuscrit, 1838-1856, volume A-1, JSP, p. 60.

[5] Révélation, septembre 1830-D, JSP.

[6] Révélation, octobre 1830-A, JSP.

[7] Alliance d’Oliver Cowdery et d’autres personnes, 17 octobre 1830, JSP. Publié dans le Ravenna Ohio Star, 8 décembre 1831.

[8] Alliance d’Oliver Cowdery et d’autres personnes, 17 octobre 1830, JSP. Publié dans le Ravenna Ohio Star, 8 décembre 1831.

[9] Autobiography of Parley P. Pratt (Salt Lake City : Deseret Book, 1985), p. 35. Oliver Cowdery et ses compagnons iraient plus tard prêcher l’Évangile aux indiens Wyandot près de Sandusky (Ohio).

[10] Autobiography of Parley P. Pratt (Salt Lake City : Deseret Book, 1985), p. 35.

[11] Autobiography of Parley P. Pratt (Salt Lake City : Deseret Book, 1985), p. 35.

[12] Autobiography of Parley P. Pratt (Salt Lake City : Deseret Book, 1985), p. 36.

[13] Christian Goodwillie, « Shaker Richard McNemar : The Earliest Book of Mormon Reviewer », Journal of Mormon History p. 37, n° 2 (printemps 2011) : p. 144.

[14] Autobiography of Parley P. Pratt (Salt Lake City : Deseret Book, 1985), p. 40.

[15] Autobiography of Parley P. Pratt (Salt Lake City : Deseret Book, 1985), p. 43.

[16] Autobiography of Parley P. Pratt (Salt Lake City : Deseret Book, 1985), p. 44.

[17] Cela est relaté par Leland H. Gentry dans « Light on the ‘Mission to the Lamanites’ », BYU Studies p. 36, n° 2, 1996-1997 : p. 229.

[18] Une révélation donnée le 20 juillet 1831 indiquait que « l’endroit que l’on appelle maintenant Independence est le lieu central, et l’emplacement pour le temple se trouve à l’ouest sur une parcelle non loin du tribunal ». (Révélation, 20 juillet 1831, JSP ; voir D&A 57:3.)